« Promets-moi… » : de Thích Nhất Hạnh


PROMETS-MOI

Promets-moi, 
promets-moi aujourd’hui même,
promets-moi 
alors que le soleil est juste au-dessus de nos têtes,
juste au zénith,
promets-moi :

même s’ils te terrassent
d'une montagne de haine et de violence ;
même s'ils te piétinent et t'écrasent comme un ver,
même s'ils t'étripent et t'arrachent les membres,
souviens-t'en, ma soeur, mon frère, souviens-t'en :
l’homme n’est pas notre ennemi.

La seule chose digne de toi est la compassion – 
invincible, sans limites, sans conditions.
La haine ne te laissera jamais affronter
la bête qui est en l’homme.


Un jour, quand tu seras seul face à cette bête,
ton courage intact,
tes yeux pleins de gentillesse, tranquilles
(même si personne ne peut les voir),
de ton sourire une fleur s'épanouira.

Et ceux qui t’aiment te verront
pendant dix mille mondes de naissances et de morts.

Seul à nouveau, j'irai, tête inclinée,
sachant que l'amour est devenu éternel.
Sur la route longue et rude,
la soleil et la lune
continueront de briller.

– Thích Nhất Hạnh

TNH





© Olivier Clerc, 2012-2020, tous droits réservés - Contact