(Ré)apprendre à lire… et à relire ! 

Je parlais d’un livre récemment paru à un vieil ami et je lui ai demandé : 
« L’as-tu lu ? »
A quoi il m’a répondu : 
« Non ! A mon âge, je ne lis plus… je relis ! » 

1

J’ai beaucoup aimé cette réponse. Je suis convaincu (et certaines études vont  dans ce sens) qu’à première lecture d’un livre, nous n’en absorbons que 20 à 30%. Ce n’est sans doute pas bien grave pour un polar ou une lecture de distraction, dont on tirera quand même l’essentiel, mais c’est dommage pour des textes qui nous touchent, qui nous inspirent, voire nous bouleversent. 

Pour avoir traduit 100 livres et en avoir écrit une vingtaine, je sais tout ce qu’on peut mettre dans chaque paragraphe, chaque phrase, voire chaque mot. Et cette richesse-là ne peut pas s’épuiser en une seule lecture. Il faut y revenir. Une fois, deux fois, trois fois… 

Il paraît aujourd’hui près de 200 livres par jour en français, alors, bien sûr, quand on est grand lecteur (comme je le suis), on a envie de lire beaucoup de choses (…et je ne m’en prive pas).

2

Mais je ne conserve chez moi que les livres que j’aurai envie de relire un jour. Et, de fait, il y en a beaucoup que je lis et relis depuis 10, 20 voire 30 ans. Depuis deux jours, par exemple, je suis replongé pour la xième fois dans Sadhana, de Rabindranath Tagore, que j’ai pourtant déjà lu près de 10 fois : mais à chaque fois la magie opère, la poésie me chope, la profondeur de la pensée me transporte, et je me sens nourri jusqu’au tréfonds de l’âme. A chaque fois, j’ai l’impression d’aller plus loin, plus profond, de mieux comprendre, d’avoir mieux intégré. 

D’une lecture à la suivante, on a soi-même changé, bougé, évolué. Du coup, le même texte prend un autre relief. On y voit des choses qu’on n’avait jamais vues auparavant. 

- Vous voulez aller plus loin ?

Il y a une astuce pour s’imprégner encore plus et mieux d’un texte qui nous est cher : le lire à voix haute

Lisez-le à quelqu’un de proche, par exemple. Mettez-y du coeur, de l’intonation. Vous verrez, il pénétrera encore plus profondément en vous. Des mois, des années après, vous en conserverez l’essentiel. 

- Vous voulez vous imprégner profondément de ce que vous lisez ?

Alors, lisez quelques pages juste avant d’aller vous coucher. Votre lecture va s’imprégner dans votre subconscient et vous vous en souviendrez beaucoup mieux. 


Lecture et alimentation

3

Au fond, on lit souvent comme on mange. On peut sucer un bonbon, grignoter ou manger juste pour titiller ses papilles gustatives (et si on le fait trop, gare aux kilos en trop !). On peut aussi prendre le temps de déguster, de mâcher, de savourer, en choisissant des aliments sains et bons.

De même, on peut lire pour passer le temps, stimuler ses méninges, se gaver de plus d’infos qu’on ne peut assimiler… ou l'on peut lire attentivement, prendre le temps de digérer ce qu’on lit, de l’assimiler. Lire et relire jusqu’à ne laisser du livre en question que l’équivalent du trognon de la pomme !

Puisqu’il est devenu tendance de mettre du bio dans son estomac (à juste titre !), pourquoi ne pas en mettre aussi dans sa tête, dans son coeur, en ayant la même exigence dans le choix de ses lectures ?… 

Lisez bio ! Lisez vivant ! Lisez ce qui vous inspire, vous dilate, vous grandit !

 

Si le coeur vous en dit, je vous invite à vous faire votre propre best-of, votre sélection personnelle des livres qui vous sont le plus chers, à leur réserver un rayon à part dans votre bibliothèque (ou sur votre table de chevet), et à vous y replonger régulièrement. Je suis prêt à parier que vous serez étonnés de ce que vous découvrirez de lecture en lecture, dans les mêmes ouvrages essentiels !


…Et tant pis si vous n’êtes pas près d’être dé-livrés !   😉  


PS : Ah, et j’allais oublier : essayez à l’occasion la version audio d’un livre qui vous tient à coeur ! Vous verrez, c’est une tout autre manière de rentrer dans un texte. Chez soi, dans le métro ou en voiture, c’est une façon géniale de s’immerger dans un ouvrage qu’on aime. 

 


© Olivier Clerc, 2012-2019, tous droits réservés - Contact